chute dans les escaliers

Les chutes chez les personnes âgées sont un problème de santé important. Les facteurs de risque sont multiples allant de la maladie chronique (diabéte, hypertension arterielle, trouble de la vision ou de l’équilibre) à l’environnement à risque. Les escaliers et les tapis glissants sont les principaux amménagements dangereux. Pour cela, il est important d’adapter son habitat et de prendre certaines mesures pour prévenir les chutes chez les personnes âgées. 

Quelles sont les conséquences d’une chute dans les escaliers pour une personne âgée ?

Les conséquences d’une chute dans les escaliers pour une personne âgée peuvent être graves, voire mortelles. Les personnes âgées ont souvent une densité osseuse plus faible et une mobilité réduite, ce qui peut entraîner des fractures osseuses lors d’une chute. Les fractures les plus courantes sont celles du poignet, de la hanche, de la colonne vertébrale et du crâne.

Outre les fractures, les chutes peuvent également causer des contusions, des écorchures, des blessures à la tête et des lésions musculaires ou articulaires. Les personnes âgées qui tombent peuvent également développer une peur de tomber à nouveau, ce qui peut limiter leur mobilité et leur qualité de vie.

Dans les cas les plus graves, les chutes peuvent entraîner une hospitalisation prolongée, une intervention chirurgicale, une perte d’autonomie, voire un décès.

Conseils pour éviter les chutes quand on est une personne âgée

Pour éviter les chutes chez les personnes âgées, il est conseillé de faire de l’exercice régulièrement pour renforcer vos muscles et améliorer votre équilibre. Les exercices doux tels que la marche, le yoga et la natation sont à privilégier. Le port des chaussures confortables et antidérapantes permettent d’offrir un bon soutien à vos pieds. De préférence, évitez de mettre des chaussures à talons hauts ou à semelles glissantes. Attention également d’éviter de marcher sur des surfaces glissantes telles que les sols mouillés ou les tapis lâches.

Les cannes, les déambulateurs et les fauteuils roulants offrent un soutient et peuvent vous accompagner dans votre moblité. Ces outils sont des dispositifs médicaux et doivent vous être conseillés par votre médecin traitant.

Un aménagement environnemental est à prévoir dans votre intérieur comme l’installation de mains courantes et des rampes dans les escaliers et les endroits où vous avez besoin d’un soutien supplémentaire. Il est également conseillé de garder votre maison bien éclairée et de déplacer les objets qui encombrent ou rendent vos déplacements plus difficiles. 

Pensez également à maintenir une alimentation équilibrée et une hydratation suffisante pour prévenir les étourdissements ou la faiblesse pouvant contribuer à la chute.

Bien éclairer ses escaliers

Bien éclairer les escaliers est important pour éviter les chutes et les accidents. L’éclairage insuffisant peut rendre les marches difficiles à voir, ce qui peut entraîner des chutes. De plus, la mauvaise visibilité peut perturber l’équilibre et la coordination, augmentant ainsi le risque de chute.

En outre, l’éclairage peut également aider à repérer les obstacles éventuels sur les marches, tels que des magazines, des chaussures ou des vêtements qui traînent. Il peut également permettre de mieux voir les mains courantes et les rampes, qui offrent un soutien supplémentaire et peuvent aider à prévenir les chutes.

Il est important de choisir des ampoules à intensité lumineuse suffisante et de les placer judicieusement pour assurer une couverture uniforme de l’escalier. L’interrupteur doit être à la fois pratique et accessible. 

S’assurer qu’il n’y ait pas d’objet encombrant

Les objets qui traînent peuvent causer une chute en étant un obstacle sur le chemin ou en provoquant un déséquilibre.Pour éviter cela, il est recommandé de maintenir une maison bien rangée en rangeant régulièrement les objets qui pourraient causer une chute, tels que des chaussures, des vêtements, des pots de fleur ou encore des livres. Les tapis et les carpettes doivent être fixés fermement pour éviter de glisser et de trébucher.

Si votre condition physique ne vous permet pas d’entretenir votre maison, pensez à faire appel à une auxiliaire de vie afin de vous aider dans la gestion de votre environnement. De nombreuses aides financières existent.

Se concentrer

Lorsque l’on est distrait ou que l’on perd l’équilibre en faisant plusieurs choses en même temps, les chutes peuvent survenir. Pour limiter ce risque, voici quelques conseils de prévention. 

Tout d’abord, prenez votre temps. Évitez de précipiter les choses, en particulier les activités qui nécessitent une grande mobilité ou une grande force physique. Ensuite, évitez les distractions. Le fait de faire plusieurs choses en même temps divise votre attention et vous rend plus vulnérable aux chutes. Par exemple, évitez de parler au téléphone en montant les escaliers.

Aussi, soyez attentif à votre environnement et à votre équilibre . Les obstacles éventuels tels que les tapis, les escaliers, les seuils de porte ou les fils électriques sont souvent responsables de chutes.

Enfin éviter de faire des efforts lorsque vous sentez une faiblesse musculaire, une fatigue ou une forte anxiété. Reposez-vous également si vous consommez des médicaments qui peuvent causer des étourdissements ou des vertiges.

Installer un déambulateur d’escalier

Un déambulateur d’escalier est un dispositif de sécurité qui se fixe sur les rampes d’escalier et offre un soutien supplémentaire lors de la montée ou de la descente des escaliers. Pour un confort optimal, celui-ci doit être adapté à la largeur de votre escalier et doit être particulièrement bien fixé. Avant toute utilisation, essayez-vous avec précaution et n’hésitez pas à tester sa stabilité. 

Installer un monte-escalier 

Un monte-escalier est un dispositif qui permet de monter ou de descendre les escaliers en toute sécurité et sans effort. Pour assurer sa bonne utilisation, il est préférable de le faire installer par une entreprise spécialisée.

Comment réagir en cas de chute ? 

La chute peut faire peur. Si vous êtes tombé, quelques mesures sont à prendre. En premier lieu, restez calme. Ne paniquez pas, respirez profondément et évaluez la situation. Ensuite une fois que votre stress est redescendu, évaluez vos blessures et leur gravité. Si celles-ci sont graves, demandez ou appelez de l’aide. 

Si cela vous semble possible, bougez doucement. Si vous ressentez une douleur, arrêtez immédiatement. Relevez-vous si cela vous semble possible en utilisant un meuble, une chaise, une rampe ou tout autre support qui pourrait vous offrir un maintien. 

Ensuite, surveillez vos symptômes : avez-vous des vertiges, des étourdissements ou des nausées ? Ces signes peuvent indiquer une commotion cérébrale ou une autre blessure.

Si vous avez des blessures mineures, appliquez des soins de premiers secours tels que l’application d’une compresse froide pour réduire l’enflure. Enfin, consultez un médecin afin que celui-ci vous propose un protocole de soin adapté à vos besoins. 

Appelez à l’aide

Si vous êtes tombé et que vous ne pouvez pas vous relever ou que vous avez des blessures graves, il est important d’appeler immédiatement à l’aide. La personne qui vous accompagne pourra alors contacter les secours pour une intervention en urgence. Pendant ce temps, restez au chaud et au sec et surtout ne bougez pas afin de ne pas aggraver vos potentielles blessures.

Appliquez de la glace 

La glace a un effet antidouleur et peut être appliquée également sur des ecchymoses ou des entorses. Celle-ci permet également de réduire une enflure. Afin d’éviter toute brulure, pensez à enrouler votre poche de glace d’un linge sec. Si la douleur ne passe pas, pensez à prendre un analgésique et éviter de marcher et de bouger le membre endolori.

Consultez

Il est toujours recommandé de consulter un médecin en cas de chute, même si vous ne ressentez pas de douleur ou que vous pensez que vos blessures sont mineures. Les blessures causées par une chute peuvent parfois être plus graves que ce qu’elles paraissent initialement, et il est donc important de consulter un médecin pour évaluer la gravité de vos blessures.

Voici quelques signes que vous devriez consulter un médecin après une chute :

– Si vous avez des douleurs intenses, des ecchymoses ou des gonflements importants sur une partie de votre corps

– Si vous avez des difficultés à bouger ou à utiliser une partie de votre corps

– Si vous ressentez des vertiges, des nausées ou des vomissements

– Si vous avez des saignements abondants ou des plaies profondes

– Si vous avez perdu connaissance pendant la chute, même brièvement

– Si vous avez des antécédents médicaux ou si vous prenez des médicaments qui peuvent augmenter le risque de blessures graves en cas de chute.

Si vous n’êtes pas sûr de la gravité de vos blessures, il est toujours préférable de consulter un médecin pour obtenir une évaluation médicale et un traitement approprié.

Comment réagir en cas de chute si vous êtes témoin ?

  1. Rester calme : La première chose à faire en cas de chute est de rester calme et d’évaluer la situation.
  2. Évaluer les blessures : Vérifiez s’il y a des blessures et leur gravité. Si la personne ne peut pas se lever ou ressent une douleur intense, appelez immédiatement les secours.
  3. Demander de l’aide : Si la personne ne peut pas se relever, appelez les secours ou demandez l’aide de quelqu’un d’autre.
  4. Aider la personne à se relever : Si la personne peut se relever, aidez-la à se mettre en position assise en la soutenant avec vos bras. Ensuite, aidez-la à se lever doucement en utilisant un objet stable, comme un meuble ou une rampe, pour se stabiliser.
  5. Surveiller les symptômes : Surveillez les symptômes tels que des vertiges, des étourdissements ou des nausées, qui peuvent indiquer une commotion cérébrale ou une autre blessure.
  6. Appliquer des soins de premiers secours : Si la personne est blessée, appliquez des soins de premiers secours tels que l’application d’une compresse froide pour réduire l’enflure.
  7. Consulter un médecin : Si la personne a des blessures graves, comme une fracture ou une commotion cérébrale, consultez un médecin dès que possible.

Sécuriser la personne âgée 

Si c’est bien le cas, voici quelques mesures à prendre pour sécuriser une personne en cas de chute :

  1. Restez calme : Si vous êtes témoin d’une chute, restez calme et essayez de garder la personne calme également.
  2. Évaluez la situation : Vérifiez l’état de la personne et évaluez la gravité de ses blessures. Si la personne est inconsciente, appelez immédiatement les services d’urgence.
  3. Évitez de bouger la personne : Si la personne est blessée, évitez de la bouger et attendez les secours, à moins que cela ne soit absolument nécessaire.
  4. Appeler les secours : Si la personne est gravement blessée ou si vous n’êtes pas sûr de la gravité de ses blessures, appelez immédiatement les services d’urgence.
  5. Réconfortez la personne : Essayez de réconforter la personne en attendant l’arrivée des secours. Parlez-lui doucement et encouragez-la à rester calme.
  6. Maintenez la personne au chaud : Si la personne est allongée sur le sol, placez une couverture ou un vêtement chaud sur elle pour la maintenir au chaud.
  7. Évitez de donner à boire ou à manger : Évitez de donner à boire ou à manger à la personne en cas de blessure à la tête ou si elle est inconsciente.
  8. Accompagnez la personne chez le médecin : Après une chute, il est important de consulter un médecin pour évaluer les blessures et obtenir un traitement approprié.

Appelez les secours

Si vous êtes témoin d’une chute et que la personne semble gravement blessée ou inconsciente, vous devez immédiatement appeler les services d’urgence. Voici les étapes à suivre pour appeler les secours en cas de chute :

  1. Appelez le numéro d’urgence : Dans la plupart des pays, le numéro d’urgence pour contacter les secours est le 112 ou le 911. Assurez-vous de connaître le numéro d’urgence approprié pour votre région.
  2. Donnez votre emplacement : Dès que vous êtes en communication avec les secours, donnez-leur votre emplacement et expliquez brièvement la situation.
  3. Donnez des informations sur la personne blessée : Donnez aux secours toutes les informations que vous avez sur la personne blessée, y compris son nom, son âge et les circonstances de l’accident.
  4. Répondez aux questions : Les secours peuvent vous poser des questions sur l’état de la personne blessée et sur les mesures que vous avez prises pour l’aider. Répondez aussi précisément que possible.
  5. Suivez les instructions : Les secours peuvent vous donner des instructions à suivre avant leur arrivée, comme mettre la personne en position de récupération ou effectuer des compressions thoraciques en cas d’arrêt cardiaque. Suivez ces instructions avec prudence.

Il est important d’appeler les secours dès que possible en cas de chute grave, car cela peut sauver des vies et aider à fournir des soins médicaux d’urgence à la personne blessée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 + = 41