Qu’est-ce que L’APA ?

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est un service mis en place par l’État pour aider les personnes âgées et handicapées à vivre plus sereinement dans leurs domiciles. Il permet aux bénéficiaires de profiter de services de soutien à domicile, de services médicaux, d’aide à la mobilité, de soins à domicile, etc. L’APA est financée par le conseil départemental et, selon le niveau de dépendance du bénéficiaire, il peut prendre en charge jusqu’à 100 % des dépenses.

À qui est destinée L’APA ?

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est une aide financière destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Cette allocation est également accordée aux personnes handicapées qui ont besoin d’aide pour accomplir leurs tâches quotidiennes. Elle garantit à leurs bénéficiaires l’accès à des services à domicile pour faciliter leur vie, tels que l’aide à la mobilité, l’aide ménagère, le soutien social et les services de soins infirmiers. Elle est calculée en fonction des besoins du bénéficiaire.

Elle leur permet de payer les services et les aides dont elles ont besoin pour bénéficier d’une vie autonome. L’APA peut prendre en charge les aides à domicile, les aides techniques, l’aménagement de l’habitat ou encore les frais de transport. Elle est attribuée selon le type et le niveau des besoins, et dépend du revenu du demandeur.

Qu’est-ce que le GIR ?

Le Groupe Iso-Ressource (GIR) permet de mesurer le niveau de perte d’autonomie chez les personnes âgées. Grâce à cette mesure, les besoins d’une personne âgée sont mis en évidence. Ce qui lui permet de bénéficier de services d’aide à domicile adaptés à sa situation. L’aide APA peut donc être accordée à des personnes en fonction de leurs degrés de dépendance.

Pour une mesure plus claire, les services publics ont créé une répartition en six groupes les personnes âgées qui ont perdu leur autonomie. Il s’agit des Groupes Iso-Ressources : GIR. De 1 à 6, les groupes vont du plus fort au plus faible. Chaque groupe correspondant à un niveau précis de perte d’autonomie. Le GIR permet alors de définir l’aide la plus appropriée à apporter à la personne âgée.

Le calcul du GIR des personnes âgées en France est fondé sur un système qui se base sur une grille d’évaluation de l’autonomie. Il s’agit de la grille AGGIR. C’est un questionnaire à remplir en fonction du quotidien du sénior. De la toilette à l’habillage, celui qui remplit l’évaluation juge les aptitudes du sénior à réaliser lui-même certaines tâches. La personne sera capable de réaliser une tâche :

Les différents niveaux Gir

Les demandeurs qui se retrouvent dans les Gir 1 à 4 peuvent bénéficier de l’APA contrairement aux personnes classées dans les groupes 5 et 6.

Degrés de perte d’autonomieGIr
Personne autonomeGir 6
Personne ayant besoins d’aide pour la toilette, les repas et le ménageGir 5
Personnes en légère perte d’autonomie, qui doit être aidé pour les soins corporels , l’habillage et les repasGir 4
Personne autonome mentalement mais partiellement au niveau locomoteur, qui a besoin de plusieurs fois par jour d’une aide pour les soins corporelsGir 3
– Personne confinée dans un lit ou fauteuil, dont les fonctions mentales ne sont possiblement partiellement altérées et dont l’état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante
– Ou demandeur dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui peut se déplacer mais nécessite une surveillance permanente
Gir 2
Personne en fauteuil ou confiné au lit, n’ayant plus toutes ses fonctions mentales et nécessite une présence indispensableGir 1

Combien peut-on toucher pour un monte-escalier ?

L’APA rend possible la prise en charge des frais liés à l’installation d’un monte-escalier. Le montant de la prise en charge dépend généralement des ressources du bénéficiaire. En effet, si le sénior dispose de ressources élevées, le montant de la prise en charge sera relativement faible, et inversement. Le montant mensuel de l’aide venant de l’APA varie de 705,13 € à 1 807,89 €. Ce montant dépend également de son niveau de perte d’autonomie.

L’APA est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Il est possible de cumuler l’APA avec d’autres aides financières telles que les prestations de la Sécurité sociale, le Revenu de Revenu de Solidarité Active (RSA), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et les aides au logement. En revanche, il est impératif de vérifier quelles conditions doivent être remplies pour pouvoir bénéficier du cumul des aides et quels montants sont admissibles.

Par contre, il existe des prestations qui ne peuvent pas être cumulées avec l’APA. Il s’agit :

source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1229

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 2