Puisqu’elle est particulière, les dimensions d’une douche PMR doivent répondre à certaines normes. Cela a notamment pour but de faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite et de leur offrir plus de sécurité. Quelles sont donc les spécificités d’une douche PMR ? Quelles dimensions doit-elle avoir selon les normes ?

Une douche PMR : principe des normes

Pour mieux comprendre la particularité d’une douche PMR, il faut se référer au terme PMR. Ce qualificatif est, en effet, associé aux personnes pour lesquelles il est difficile de se déplacer. Il signifie « Personne à Mobilité Réduite » et regroupe aussi bien des personnes en situation d’handicap que celle qui sont gênées de manière générale dans leur déplacement.

Ces personnes ont généralement des difficultés à se servir d’une douche ordinaire. Une douche aménagée pour les personnes à mobilité réduite doit être plus accessible et plus sûr pour elles. Il faut aussi veiller à choisir un emplacement le plus accessible possible comme le rez-de-chaussée dans le cas d’un immeuble neuf à plusieurs niveaux.

Depuis 2005, la loi fixe certaines normes pour les douches PMR. Une douche PMR est une sorte de douche à l’italienne de plain-pied, donc sans marche, avec siège de douche et barre de maintien. Elle présente des dimensions spécifiques.

Qui est concerné par l’installation d’une douche PMR ?

La loi « accessibilité » de 2005 s’applique à tous les établissements qui reçoivent du public (ERP). Elle oblige les maisons destinées à la location, les maisons individuelles en lotissement et les appartements en rez-de-chaussée à se doter de sanitaire respectant la norme PMR. Elle ne concerne, cependant, pas les maisons individuelles construites pour usage personnel.

Quelles dimensions pour une douche PMR selon les normes ?

Afin de garantir la sécurité et la facilité d’accès à la salle de bain aux PME, la loi mentionne les équipements et conditions nécessaires ainsi que les dimensions règlementaires à respecter.

Le receveur

La loi exige l’absence de seuil à franchir pour la douche PMR depuis le 1er janvier 2021. Il faut donc choisir des modèles de receveur à poser ou encastrés. Vous pouvez par exemple opter pour un modèle extra-plat 80 x 80 cm.

Bac à douche

Pour une douche respectant la norme PMR, il est recommandé d’installer un bac à douche de plain-pied. Il peut aussi être surélevé de 2 à 4 cm. Dans ce dernier cas, vous devez prévoir une rampe d’accès.

Siège de la douche

Il faut aussi prévoir un siège de douche. Ce dernier doit être posé à une hauteur de 0,45 et 0,50 pour être accessible.

Cabine de douche

Pour la cabine de douche, les dimensions à respecter sont au minimum 1.20 x 0,90 m pour les côtes et 1,80 m pour la hauteur.

Afin de faciliter de permettre aux usagers de manœuvrer leurs fauteuils roulants, il faut laisser un espace libre. Cet espace est valable aussi bien pour la douche que les w.c. séparés. Son diamètre doit être de 1,5 m au minimum.

Poignée de Porte

Toujours pour faciliter l’accès, les poignées de porte et de fenêtre ne devraient pas être placées trop haut. Ils doivent se situer entre 0,9 et 1,3 m.

Colonne de douche

La colonne d’une douche PMR doit être posé à une hauteur comprise entre de 0,7 et 0,8 m. L’écart entre la colonne et le mur doit être de 0,6 m.

La Barre de maintien

La barre d’appui est obligatoire pour une douche PMR. La norme prévoit qu’elle doit se situer entre 0,7 et 0,8 m. Vous avez le choix entre une barre simple, une barre orthogonale ou une barre courbée.

Les équipements voisins

Les équipements de contrôle (interrupteur, thermostat d’ambiance et autres) et les autres accessoires comme le lavabo, le miroir et le repose-serviette doivent aussi être placé à une hauteur convenable. Elle doit être comprise entre 0,9 et 1,3 m.

Vous pouvez d’ailleurs voir ici quelle entreprise pour refaire sa salle de bain pour vous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.